Victor Cordier

Mara Pigeon & 22' — 1982

Le film se construit autour de cette expérience, parcours de Victor, apparition de ses dessins mais aussi récit d’une rencontre, d’une amitié qui verra Mara puis Victor quitter le Club Antonin Artaud à la recherche de plus d’indépendance. Plus qu’un film d’art singulier, le Victor Cordier de Mara Pigeon est exceptionnel en cela qu’il nous fait partager la vérité de Victor en l’inscrivant dans cette relation où deux créateurs se rencontrent. Ici ni exorcisme de la folie, ni morale de la différence mais très simplement le risque assumé d’être ensemble. C’est parce que Mara veut son film comme un espace critique où elle refuse et la relation normative ” patient-soignant ” et l’objectivité documentaire du portrait d’artiste que sa démarche cinématographique rejoint le geste créateur de Victor. Cinéma radicalement subjectif, Victor Cordier est un ” je ” à deux voix qui s’appellent et se répondent, nous donnant à entendre un formidable chant de vie qui fait toujours, aujourd’hui comme hier, trembler les carcans à l’entour.

Belgique

Production : Mara Pigeon & CBA

Réalisateur
Mara Pigeon
Scénario
Mara Pigeon
Format image
Super8
NB/Couleur
Couleur
Langues VO
FR

Autre(s) film(s) de Mara Pigeon

Une saison sèche

Mara Pigeon & 56' — 1984

Plaisir, désir

Mara Pigeon & 44' — 1986
Newsletter
Restons connectés