Fluctuations du vide

Christophe Delbecq & 76' — 2021

En 1956, Louis Carré achète, sur le conseil de son ami Jean Monnet, un terrain en région parisienne afin d’y bâtir une nouvelle maison. Wil Grohmann, un critique d’art Berlinois, le met alors en contact avec l’architecte finlandais Alvar Aalto, qui achèvera la construction de cette maison trois ans plus tard.
Cette anecdote historique est à l’origine d’un voyage à travers l’Europe qui relie la maison Carré avec, d’une part, la maison expérimentale, construite en Finlande par Aalto, et d’autre part, avec des édifices implantés à Bruxelles, Venise et Porto. Ces bâtiments singuliers, dont l’histoire résonne avec l’histoire européenne, questionnent, grâce à des connaissances issues des sciences, l’existence des parois qui permettent à un lieu (quel qu’il soit : un micro-organisme, une maison, un pays,…) de se développer, d’interagir avec le monde extérieur. Au final, ce film privilégie la notion d’échange à celle de frontière et évoque la possibilité de frayer d’autres chemins au sein de l’espace européen.

Belgique

Production : Cobra films (Daniel De valck)
Coproduction : CBA

Réalisateur
Christophe Delbecq
Image
Christophe Delbecq
Son
Christophe Delbecq
Montage image
Christophe Delbecq
Montage son
Remi Mencucci
Mixage
Remi Mencucci
Etalonnage
Milena Trivier
Musique
Eric Van Osselaer
Production
Cobra films (Daniel De valck)
Format image
HD
Format son
Stéréo
NB/Couleur
Couleur
Langues VO
FR
Sous-titre(s) disponible(s)
EN
Newsletter
Restons connectés