Clémence Hébert

Née à Cherbourg, Clémence Hébert se forme à l’INSAS en réalisation. Elle consacre son premier film, Le bateau du père (Cinéma du réel, 2010), à une quête autobiographique dans sa ville natale. Elle entreprend ensuite une formation en anthropologie afin d’appréhender des questions relatives à la santé mentale. Une immersion dans plusieurs institutions psychiatriques amorce la réalisation de deux courts métrages, La porte ouverte et Drôle de pays (2014), préparatoires d’un long métrage sur un jeune garçon rencontré dans l’une de ces institutions, Kev (Visions du Réel 2018, IFFR 2019). Aujourd’hui, son intérêt pour l’anthropologie des sciences la conduit vers différentes recherches autour de l’astrobiologie.

Kev

Clémence Hébert & 52' — 2018
Newsletter
Stay connected